Laissons Dieu nous enseigner le chemin

Chers amis, La providence de la Liturgie nous fait entendre ce texte de St Paul qui nous invite à « rechercher les réalités d’en haut » et cet Evangile qui nous dit de chercher à « être riche en vue de Dieu », le jour où nous fêtons St Ignace qui nous a laisser cet immense outil de discernementLire la suite « Laissons Dieu nous enseigner le chemin »

Servons le Seigneur de tout notre être et écoutons le de tout notre cœur !

Chers amis, Quel est le sens, la place de Dieu dans nos journées surtout en cette période estivale ? Quel est le temps que nous consacrons à la prière, en cœur à cœur avec le Seigneur, à la lecture de la Parole, à l’approfondir comme ce texte déjà entendu il y a quelques jours ? Comment s’incarneLire la suite « Servons le Seigneur de tout notre être et écoutons le de tout notre cœur ! »

Laissons le Seigneur nous former chaque jour

Chers amis, Dans l’Evangile du jour, Jésus nous demande si nous comprenons ce qu’il veut nous dire par ses paraboles, ce trésor, ce filet….Ecouter un enseignement et bien le « com-prendre », c’est l’accueillir en nous, individuellement et collectivement, le saisir et le garder dans la profondeur de notre cœur, ce n’est pas une questionLire la suite « Laissons le Seigneur nous former chaque jour »

Le bien, la tendresse et la sagesse sont des signes du Royaume

Chers amis, Tout vendre pour acquérir un bien encore plus précieux, le royaume des Cieux, telle est l’invitation de Jésus aujourd’hui. Théoriquement  nous savons que le Royaume des Cieux est un bien incomparablement plus précieux que toutes nos richesses matérielles et même humaines. Il doit ou devrait constituer la priorité de notre vie et unLire la suite « Le bien, la tendresse et la sagesse sont des signes du Royaume »

Soyons des artisans de la révolution de la tendresse

Chers amis, Jésus n’épargne pas ses efforts pour nous inviter à la prière. Il nous donne même ses propres mots pour prier comme guide et pour nous renouveler dans notre condition de fils et fille de Dieu, et donc de frère et sœur de Jésus. Puis il nous montre que la générosité du Père neLire la suite « Soyons des artisans de la révolution de la tendresse »

Jour 8 : la Reconnaissance

La petite Thérèse dit :  « Ce qui attire le plus de grâces du Bon Dieu, c’est la reconnaissance, car si nous le remercions d’un bienfait, il est touché et s’empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! J’en aiLire la suite « Jour 8 : la Reconnaissance »

Jour 7 : être une Mère pour les Prêtres

La petite Thérèse dit :  « Moi je suis l’Enfant de l’Eglise. (…) Les oeuvres éclatantes lui sont interdites, il ne peut prêcher l’Evangile, verser son sang (…) mais qu’importe, ses frères travaillent à sa place, et lui, petit enfant, il se tient tout près du trône du Roi et de la Reine, il aimeLire la suite « Jour 7 : être une Mère pour les Prêtres »

Jour 6 : la vie cachée

De sa propre expérience, la petite Thérèse avoue que la dernière place est la moins convoitée dans une communauté. C’est pourtant là qu’on y trouve le plus sûrement Jésus.  Pour l’exprimer, elle prend l’image d’un insignifiant grain de sable sur une grande plage et dit à ses novices : « Surtout, soyons petites, si petites que tout le mondeLire la suite « Jour 6 : la vie cachée »

Jour 5 : l’Humilité

La petite Thérèse dit : « Vous pratiquerez l’humilité qui consiste non pas à penser et à dire que vous êtes remplie de défauts, mais à être heureuse que les autres le pensent et même le disent. » L’une de ses sœurs porte le témoignage suivant: « Une religieuse ancienne ne pouvait pas comprendre que Sr ThérèseLire la suite « Jour 5 : l’Humilité »