Toujours plus à l’écoute du Seigneur

Chers amis,

Dans l’Evangile de ce mercredi, Jésus nous rappelle un dicton bien connu : On juge l’arbre à ses fruits. Et de préciser « on ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons ». C’est un critère de discernement que nous pouvons appliquer en beaucoup de circonstances, par rapport à nous-même d’abord et par rapport à chacun d’entre nous. « Tout arbre bon donne de bons fruits, et tout arbre mauvais donne des fruits détestables. »
C’est déjà une façon de faire la différence entre les bons pasteurs et les faux prophètes. Il ne suffit pas d’être beau parleur, d’avoir des charismes de tribun ou de savant, pour être authentique dans le vrai. Au-delà des apparences, il faut toujours vérifier la qualité des discours et des personnes aux actes posés. Jésus a toujours fait ce qu’il disait. Ses paroles étaient accréditées par ses gestes, en particulier par de nombreuses guérisons. Aujourd’hui encore sa Parole est vraie, est bonne, est authentique, car ce qu’Il dit, Il le fait. Sa Parole porte du fruit en chacun de ceux et celles qui l’accueillent.
Et puis nous ? Sommes-nous des loups voraces déguisés en brebis ? Comment arriver à discerner le sens et la portée de nos paroles et de nos actes ?
Le chemin nous es donné par Jésus en disant que c’est au fruit de nos paroles et de nos actes que nous pouvons reconnaitre si nous sommes bons et bien enracinés en Dieu ou non.
Mais la question essentielle est de savoir ce que sont de bons fruits dans notre monde et notre actualité si complexe. Saint Paul a su mentionner les bons fruits donnés par l’Esprit-Saint : d’abord l’Amour, « un amour qui prend patience, qui rend service, qui ne jalouse pas, qui ne se glorifie pas d’orgueil, qui ne fait rien de malhonnête, qui trouve sa joie dans ce qui est vrai » (1 Cor. 13  4). Il en fait une liste dans la lettre aux Galates : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi ». (Ga 5, 22-23)
Alors nous pourrions nous demander si nous sommes sur un chemin de transformation positive dans notre attitude de vie, et arrivons-nous à nous détacher des convoitises de ce monde pour nous rapprocher du Seigneur ? Ressentons-nous une paix profonde en nous malgré nos difficultés et les incertitudes du monde ?
Ne sont-ce pas des conditions nécessaires pour être nous-mêmes des messagers de paix autour de nous ? Cheminons-nous en particulier grâce à la prière vers plus d’amour pour Dieu et pour tous ceux que nous rencontrons ? Un cœur à cœur quotidien avec le Seigneur nous aide à transformer les fruits de nos paroles et de nos actes en bons fruits. Plus nous serons proches du Seigneur, mieux nous l’entendrons et mieux nous l’écouterons, et plus il nous sera facile de discerner et de choisir. Restons greffés à lui, par l’amitié et l’intimité avec lui, et alors nous serons de vrais apôtres, et nous serons prophètes pour nos frères et sœurs.
Seigneur Jésus, nous te bénissons pour la vie que tu nous as donnée. Tu désires que nous vivions pas que survivions, que nous vivions en plénitude, que nous vivions de ta vie. Et pour cela tu t’es donné à nous. Et tu te donnes chaque jour à nous. Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir en moi, mais dis seulement une parole et je serai guéri.
Seigneur, donne-nous de rester vigilants et donne-nous la grâce du discernement, d’abord et en priorité sur nous-mêmes, et d’être moins dans les paroles et les grands discours stériles qui éloignent de Dieu, et plus dans tout ce qui donnent des fruits bons et rapproche de Dieu, et de parler et d’agir en vérité au nom de l’Evangile de Jésus Christ, Notre seul Seigneur.
Seigneur donne-nous d’avoir assez d’humilité pour renoncer à toute volonté de maîtrise et d’autonomie, qui se trahissent toujours par de la précipitation. Apprends-nous à entrer résolument dans l’attitude du disciple, qui tend l’oreille et se laisse instruire, n’agissant que lorsque son Seigneur a parlé à travers les événements, qui ont besoin de temps pour mûrir.
En ce début de la 10ème journée mondiale des familles à Rome, Seigneur nous te prions pour toutes les familles de la terre afin qu’elles puissent faire l’expérience de ton infinie miséricorde et trouvent de nouveaux chemins pour grandir en amour, et qu’elles soient au service de la vie et de la paix.

« Voir Jésus dans la personne spirituellement la plus pauvre exige un cœur pur. Plus l’image de Dieu est défigurée dans une personne, plus grandes doivent être la foi et la vénération dans notre recherche du visage de Jésus » (Mère Teresa de Calcutta)

Belle prière à tous,
Nathalie et Pascal

Sources : RCF, https://www.regnumchristi.fr/meditation-du-jour/

CHANT

En communion avec la Xe Rencontre Mondiale des Familles cette semaine à Rome :
Famille voie de charité, vivant témoignage. L’amour Dieu est ta lumière, et ta vrai richesse

Père très Saint,
nous venons devant Toi
pour te louer et te remercier pour le grand don de la famille.
Nous te prions pour les familles
consacrées dans le sacrement du mariage,
pour qu’elles redécouvrent chaque jour la grâce reçue
et, comme de petites Églises domestiques
elles sachent témoigner de Ta présence
et l’amour avec lequel le Christ aime l’Église.
Nous te prions pour les familles
traversées par des difficultés et des souffrances,
par la maladie, ou par des douleurs que Tu es seul à connaître :
soutiens-les et sensibilise-les
au chemin de sanctification auquel Tu les appelles,
afin qu’elles puissent faire l’expérience de Ton infinie miséricorde
et trouver de nouveaux chemins pour grandir en amour.
Nous te prions pour les enfants et les jeunes afin qu’ils puissent Te rencontrer
et répondre avec joie à la vocation que Tu as planifiée pour eux;
pour les parents et les grands-parents, afin qu’ils soient conscients
d’être un signe de la paternité et de la maternité de Dieu
quand ils prennent soin des enfants
que Tu leur confies dans la chair et dans l’esprit ;
et pour l’expérience de la fraternité que la famille peut donner au monde.
Seigneur, fais en sorte que chaque famille
puisse vivre sa propre vocation à la sainteté dans l’Église
comme un appel à se faire protagoniste de l’évangélisation,
au service de la vie et de la paix,
en communion avec les prêtres et tous les autres états de vie.
Bénis la Rencontre Mondiale des Familles.
Amen.
Prière officielle pour la Xe Rencontre Mondiale des Familles
22-26 juin 2022

PREMIERE LECTURE

« Le roi lut devant eux toutes les paroles du livre de l’Alliance retrouvé dans la maison du Seigneur et il conclut l’Alliance en présence du Seigneur » (2 R 22, 8-13 ; 23, 1-3)

Lecture du deuxième livre des Rois

En ces jours-là,
    le grand prêtre Helcias dit au secrétaire Shafane :
« J’ai trouvé le livre de la Loi
dans la maison du Seigneur. »
Et Helcias donna le livre à Shafane.
Celui-ci le lut.
    Puis, le secrétaire Shafane alla chez le roi Josias
et lui rendit compte de ce qui s’était passé.
Il déclara :
« L’argent trouvé dans la Maison,
tes serviteurs l’ont versé et remis
entre les mains des maîtres d’œuvre,
préposés à la maison du Seigneur. »
    Alors Shafane, le secrétaire, annonça au roi :
« Le prêtre Helcias m’a donné un livre. »
Et Shafane fit au roi la lecture de ce livre.
    Après avoir entendu les paroles du livre de la Loi,
le roi déchira ses vêtements.
    Il donna cet ordre au prêtre Helcias,
à son secrétaire et à ses serviteurs :
    « Allez consulter le Seigneur
pour moi, pour le peuple et pour tout Juda
au sujet des paroles de ce livre qu’on vient de retrouver.
La fureur du Seigneur est grande :
elle s’est enflammée contre nous
parce que nos pères n’ont pas obéi aux paroles de ce livre
et n’ont pas pratiqué tout ce qui s’y trouve. »
    Le roi fit convoquer auprès de lui
tous les anciens de Juda et de Jérusalem.
    Il monta à la maison du Seigneur avec tous les gens de Juda,
tous les habitants de Jérusalem,
les prêtres et les prophètes,
et tout le peuple, du plus petit au plus grand.
Il lut devant eux toutes les paroles du livre de l’Alliance
retrouvé dans la maison du Seigneur.
    Debout sur l’estrade,
le roi conclut l’Alliance en présence du Seigneur.
Il s’engageait à suivre le Seigneur
en observant ses commandements, ses édits et ses décrets,
de tout son cœur et de toute son âme,
accomplissant ainsi les paroles de l’Alliance
inscrites dans ce livre.
Et tout le peuple s’engagea dans l’Alliance.

Parole du Seigneur.

EVANGILE

« C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez » (Mt 7, 15-20)

Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Méfiez-vous des faux prophètes
qui viennent à vous déguisés en brebis,
alors qu’au-dedans ce sont des loups voraces.
    C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
Va-t-on cueillir du raisin sur des épines,
ou des figues sur des chardons ?
    C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits,
et que l’arbre qui pourrit donne des fruits mauvais.
    Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais,
ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits.
    Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits
est coupé et jeté au feu.
    Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

– Acclamons la Parole de Dieu : Louange à toi, Seigneur Jésus !

Homélie du Père Maximin Noudehou sur la première lecture

« En ces jours-là, le grand prêtre Helcias dit au secrétaire Shafane : « J’ai trouvé le livre de la Loi dans la maison du Seigneur. » »
C’est à l’occasion des travaux de restauration du Temple que le livre de la Loi fut retrouvé. Il a plu au Seigneur de rappeler, ainsi, sa Loi à son Peuple afin de réaliser une restauration plus profonde, celle de leur cœur qui est son Temple intérieur.
La Loi est une expression de la relation d’amour et de vie que Dieu veut établir avec ses créatures. Mais, la réponse de l’homme est entachée par son inconstance, son infidélité, son indifférence, son rejet… C’est ce qui explique la perte répétée du livre de la Loi. Et chaque fois, Dieu favorise son recouvrement car Il est un Dieu fidèle et sa Parole est éternelle. (Cf. Matthieu 24, 35 ; Luc 21, 33) L’avènement du Christ est la pleine expression de cette fidélité divine.
Notre rapport au Christ, Parole vivante de Dieu, demeure marquée par cette même inconstance et ce désintérêt. Nous bâtissons encore aujourd’hui de grands édifices pour le culte divin. Nous en restaurons aussi pour leur redonner leur splendeur première. Certains ont une passion des belles églises et des grandes cathédrales. Ils s’émerveillent devant ces œuvres d’art. Mais nous ne savons pas souvent nous émouvoir des merveilles que réalise la Parole de Dieu dans nos vies. Beaucoup semblent de moins en moins préoccupés par son annonce dans toute sa pureté ou dans la fidélité alors que nos cœurs sont délabrés.
Faire resplendir la Parole de Dieu, c’est favoriser la restauration des cœurs.
Comment annonces-tu la Bonne Nouvelle ?

« Après avoir entendu les paroles du livre de la Loi, le roi déchira ses vêtements. Il donna cet ordre au prêtre Helcias, à son secrétaire et à ses serviteurs : « Allez consulter le Seigneur pour moi, pour le peuple et pour tout Juda au sujet des paroles de ce livre qu’on vient de retrouver. » »
Josias déchira ses vêtements parce que son cœur était disposé à accueillir la Parole du Seigneur. Il était tourné vers Dieu. Il ne se contenta pas alors de ce qu’il avait entendu. Il voulu en savoir plus de la part du Seigneur, pour lui et pour tout le peuple. Il cherchait comment mettre la Parole de Dieu en pratique selon la Volonté de Dieu. Il la fit alors connaître aux anciens et à tout le peuple. Et il montra le chemin à suivre : « Debout sur l’estrade, le roi conclut l’Alliance en présence du Seigneur. Il s’engageait à suivre le Seigneur en observant ses commandements, ses édits et ses décrets, de tout son cœur et de toute son âme, accomplissant ainsi les paroles de l’Alliance inscrites dans ce livre. Et tout le peuple s’engagea dans l’Alliance. »
Le véritable accueil de la Parole de Dieu, c’est sa mise en application. Notons qu’il y a eu un changement sémantique : « le livre de la Loi » est devenu « le livre de l’Alliance » C’est la mise en lumière de la fonction de la Loi. Elle est au service de l’Alliance. Dieu attend de nous ce regard d’amour sur sa Parole. De plus, quel que soit notre rang social ou notre niveau de responsabilité, notre engagement spirituel peut en susciter d’autres. C’est ainsi que nous grandissons en Dieu. (Cf. Matthieu 5, 19-20)
Le Christ a versé son Sang pour la nouvelle Alliance.
Quelle est ta réponse ?
Me voici, Seigneur, pour faire ta Volonté.

Paroles du Pape François

Prophètes, prophéties ou propositions : « J’ai envie de faire ceci ! » « Mais ça ne te mène pas au Seigneur, ça t’éloigne de lui. C’est pour cela que la vigilance est nécessaire. Le chrétien est un homme ou une femme qui sait surveiller son cœur. Et à plusieurs reprises, notre cœur, avec tant de choses qui vont et viennent, semble être un marché de rue : de tout, tu trouves de tout là-bas…Et non ! Nous devons sonder si ceci provient du Seigneur et si cela ne l’est pas, pour rester proche du Seigneur ».

Pape François, Santa Marta, 7 janvier 2014, Source : https://www.vaticannews.va/

Notre Père

Notre Père qui es aux Cieux, Que ton nom soit sanctifié, Que ton règne vienne, Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous  aujourd’hui  notre  pain  de  ce  jour.
Pardonne  nous  nos  offenses,  comme  nous  pardonnons  aussi  à  ceux qui nous ont offensé.
Ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre nous du Mal.

Délivre-nous de tout mal, Seigneur. et donne la paix à notre temps: soutenus par ta miséricorde, nous serons libérés de tout péché, à l’abri de toute épreuve, nous qui attendons que se réalise cette bienheureuse espérance: l’avènement de Jésus Christ, notre Sauveur.

Car c’est à toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles, Amen !

Seigneur  Jésus-Christ,  tu  as  dit  à  tes  Apôtres  :  « Je  vous  laisse  la  paix,  je  vous  donne  ma  paix ». Ne  regarde  pas  nos  péchés, mais la foi de ton Eglise. Pour que ta volonté s’accomplisse, donne-lui toujours cette paix, et conduis-la vers l’unité parfaite, toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen !

Prière à Marie

Je vous salue, Marie, pleine de grâce(s) ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen

Prière à Joseph

Je te salue Joseph, toi que la grâce divine a comblée.
Le Sauveur a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux.
Tu es béni entre tous les hommes, et Jésus, l’Enfant divin de ta virginale épouse est béni.
Saint Joseph donné pour père au Fils de Dieu,
prie pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours
et daigne nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.

#VieFraternelle #Jésus #SoyonsVivantsEnsemble #SaintEsprit #Evangile #Prière #Prier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :