Accomplir l’œuvre de Dieu

Chers amis,

Hier, Jésus nous invitait à la foi, la foi qui est l’œuvre de Dieu par laquelle nous travaillons pour recevoir le pain de vie, le pain de notre âme.
Aujourd’hui Il nous invite à approfondir ce qu’est la foi, qui est d’abord de croire qu’Il est dans le Père et que le Père est en Lui, que l’humain et le divin se rejoignent.
Jésus est l’incarnation vivante de Dieu, la présence de Dieu dans notre monde, ici et maintenant.
Et les œuvres de Jésus permettent de clairement voir, pour qui le peut, pour qui croit, que c’est bien Dieu qui agit dans la personne de Jésus.
Mais Jésus nous dit que cela est aussi vrai pour nous les croyants, et en premier lieu les apôtres bien sûr : Si nous restons en communion avec le Père par Jésus, nous accomplissons l’œuvre de Dieu.
Pour croire, pour approfondir notre foi, il est tellement précieux d’être attentif à l’œuvre de Dieu à travers tous les disciples de Jésus, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui, ce qui le chemin qui nous conduit à adhérer librement et totalement aux Paroles de Jésus, d’épouser parfaitement au projet du Père, et de nous mettre inconditionnellement à son service, en essayant d’imiter son obéissance au dessein du Père et en tentant de nous confier et d’accomplir Sa volonté.
« Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié »
Seigneur, accorde à tous les chrétiens dispersés sur la surface de la terre, de vivre vraiment cette « obéissance de la foi », afin que tu puisses continuer ton œuvre de salut à travers les pauvres instruments que nous sommes, et que vienne ton Règne de justice, de paix et d’amour. (Abbé Philippe Link)
« Philippe nous apprend à nous laisser conquérir par Jésus, à être avec Lui et à inviter également les autres à partager cette compagnie indispensable ; et, en voyant et en trouvant Dieu, à trouver la véritable vie » (Pape Benoît XVI)

Belle prière à tous,
Nathalie et Pascal

CHANT

Je suis là, contemplez ce mystère

R. Je suis là, contemplez ce mystère.  
Par amour, j’ai donné ma vie. 
Approchez, venez à la lumière, 
Accueillez mes grâces infinies.   


1. Je ne suis pas digne de te recevoir, 
Seigneur, viens à mon secours. 
Aide-moi à croire, donne-moi la foi, 
Seigneur, toi seul es mon Dieu.  

2. Ton cœur est la source, qui ne tarit pas,  
Seigneur, tu nous as tant aimés.  
Donne-nous l’eau vive, nous n’aurons plus soif.  
Sans fin, tu veux nous combler.  

3. Seigneur à ta suite, nous voulons marcher ; 
Mais seuls, à qui irions-nous ? 
Tu as les paroles de l’éternité. 
Seigneur, reste auprès de nous.  

PREMIERE LECTURE

« Il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres » (1 Co 15, 1-8)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
je vous rappelle la Bonne Nouvelle
que je vous ai annoncée ;
cet Évangile, vous l’avez reçu ;
c’est en lui que vous tenez bon,
    c’est par lui que vous serez sauvés
si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ;
autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants.
    Avant tout, je vous ai transmis ceci,
que j’ai moi-même reçu :
le Christ est mort pour nos péchés
conformément aux Écritures,
    et il fut mis au tombeau ;
il est ressuscité le troisième jour
conformément aux Écritures,
    il est apparu à Pierre, puis aux Douze ;
    ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois
– la plupart sont encore vivants,
et quelques-uns sont endormis dans la mort –,
    ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.
    Et en tout dernier lieu, il est même apparu à l’avorton que je suis.

Parole du Seigneur.

EVANGILE

« Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas ! » (Jn 14, 6-14)

Évangile de Jésus Christ selon Saint Jean


En ce temps-là,
Jésus dit à Thomas :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ;
cela nous suffit. »
Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ?
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres œuvres.
Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les œuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le Père,
et tout ce que vous demanderez en mon nom,
je le ferai,
afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom,
moi, je le ferai. »

– Acclamons la Parole de Dieu : Louange à toi, Seigneur Jésus !

Homélie du Père Maximin Noudehou sur la première lecture

1 Corinthiens 15, 1-8

« Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ; cet Évangile, vous l’avez reçu ; c’est en lui que vous tenez bon, c’est par lui que vous serez sauvés si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, c’est pour rien que vous êtes devenus croyants. »

L’évangélisation est un jeu renouvelé d’annonce et de réception de la Bonne Nouvelle. Cette Bonne Nouvelle constituait la force et l’assurance des Corinthiens. Elle est le chemin du Salut pour qui fait preuve de fidélité à son égard. Elle est un chemin de persévérance. Si cette fidélité faisait défaut aux Corinthiens alors, ce serait en pure perte qu’ils seraient venus à la foi. La foi se nourrit de la fidélité à la Bonne Nouvelle. C’est, par la fidélité à la Bonne Nouvelle, qu’elle se manifeste. C’est, par elle, que la foi témoigne de l’amour pour Dieu et pour le prochain. Et cette Bonne Nouvelle, c’est qu’en sa Passion, sa Mort et sa Résurrection, le Christ a réalisé la Volonté de Dieu pour notre Salut. Plusieurs ont été constitués témoins de cette Résurrection.

Aujourd’hui, cette mission de l’évangélisation demeure pertinente et indispensable. Elle participe de la fidélité à la Bonne Nouvelle. Nous avons soit à en renouveler l’annonce soit à en garantir la réception comme unique voie de Salut. Nul ne saurait en être dispensé. Cette Bonne Nouvelle, c’est le Christ Lui-même. Elle est, en définitive, la rencontre avec le Ressuscité pour en devenir temoin à la manière des Apôtres.
La fidélité au Ressuscité donne accès au Salut.
Dans quelle mesure demeures-tu attaché(e) au Ressuscité ?

Ô Christ Ressuscité, que, par l’intercession des Saints Philippe et Jacques, toute notre vie témoigne de Toi.

Paroles du Pape François

L’Esprit Saint nous enseigne que c’est Dieu qui “fait la chose”. Nous faisons un peu, mais c’est Lui qui “fait les choses” de l’Eglise, et la prière est ce qui fait avancer l’Eglise. La prière à la première place. Ensuite, les autres choses. Mais quand les autres choses prennent la place de la prière, quelque chose ne fonctionne pas. Et la prière est forte en raison de ce que nous avons entendu dans l’Evangile de Jésus: «Je vais au Père. Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, pour que le Père soit glorifié» (Jn14, 12-13) C’est ainsi que l’Eglise va de l’avant, avec la prière, le courage de la prière.

Pape François, Sainte Marthe, 10 mai 2020, Source : https://www.vaticannews.va/

Notre Père

Notre Père qui es aux Cieux, Que ton nom soit sanctifié, Que ton règne vienne, Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous  aujourd’hui  notre  pain  de  ce  jour.
Pardonne  nous  nos  offenses,  comme  nous  pardonnons  aussi  à  ceux qui nous ont offensé.
Ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre nous du Mal.

Délivre-nous de tout mal, Seigneur. et donne la paix à notre temps: soutenus par ta miséricorde, nous serons libérés de tout péché, à l’abri de toute épreuve, nous qui attendons que se réalise cette bienheureuse espérance: l’avènement de Jésus Christ, notre Sauveur.

Car c’est à toi qu’appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles, Amen !

Seigneur  Jésus-Christ,  tu  as  dit  à  tes  Apôtres  :  « Je  vous  laisse  la  paix,  je  vous  donne  ma  paix ». Ne  regarde  pas  nos  péchés, mais la foi de ton Eglise. Pour que ta volonté s’accomplisse, donne-lui toujours cette paix, et conduis-la vers l’unité parfaite, toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen !

Prière à Marie

Je vous salue, Marie, pleine de grâce(s) ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen

Prière à Joseph

Je te salue Joseph, toi que la grâce divine a comblée.
Le Sauveur a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux.
Tu es béni entre tous les hommes, et Jésus, l’Enfant divin de ta virginale épouse est béni.
Saint Joseph donné pour père au Fils de Dieu,
prie pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours
et daigne nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.

#VieFraternelle #Jésus #SoyonsVivantsEnsemble #SaintEsprit #Evangile #Prière #Prier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :